Sur nos vélos Oklö, nous avons choisi le système de frein à tambour Shimano Roller Brake. Ce système de freinage est encore assez mal connu en France. Shimano l’a développé pour les vélos de ville. Le but est d’offrir un freinage fiable quelque soit le temps, avec un minimum d’entretien. C’est pour cette raison qu’il équipe la plupart des vélos hollandais (les véritables, ceux qu’on trouve aux Pays Bas) et des vélos en libre service (VLS).

En France, il est plutôt mal réputé car les quelques règles d’installation ne sont pas toujours respectées, ce qui peut engendrer un freinage mou et insuffisant.

Frein à tambour Shimano Roller Brake C6000 avant

Frein à tambour Shimano Roller Brake C6000 avant

Comment fonctionne le frein à tambour Shimano Roller Brake ?

C’est un freinage par le moyeu, qui reprend globalement le principe du frein à tambour. Il est actionné par un levier et un câble, ce qui en fait un système facile à entretenir (pas de circuit hydraulique à purger régulièrement).

Par rapport au frein à tambour de voiture dans lequel 2 mâchoires viennent comprimer les garnitures contre un tambour interne, le Roller Brake est équipé d’une multitude de petits rouleaux  (6 en général) qui sont écartés par une bague excentrique contre la garniture. Ce principe assure une usure beaucoup plus homogène des garnitures sur tout leur diamètre, et une meilleur force de freinage. L’ensemble est encapsulé dans un logement étanche et graissé.

Les garnitures de frein dans un frein à tambour Shimano Roller Brake ne se changent pas, elles ont une très grande durée de vie. Quand le frein est usé, il est possible de changer tout le corps du frein. C’est une opération très facile : une fois que la roue est déposée, il ne faut pas d’outil pour changer le frein arrière, il faut juste une clé de 17 pour changer le frein avant.

Ce système ne se monte que sur vélo conçu pour ce système de freinage : il faut un moyeu spécifique pour recevoir ces freins, et un logement sur la fourche pour recevoir le bras de couple du frein.

Frein Shimano Roller Brake BR-IM 41-F avant éclaté

Frein Shimano Roller Brake BR-IM 41-F avant éclaté

Les différents modèles de freins Roller Brake

Shimano a toujours commercialisé une gamme en fonction des besoins. Les anciennes générations se nommaient BR-IM31 à BR-IM85. Sur la plupart des VLS, c’est le modèle BR-IM31 qui est monté. Il est assez peu performant, ce qui participe à la mauvaise réputation de ce système en France.

La gamme actuelle propose 3 modèles, déclinés chacun en version avant et arrière :
– le BR-C3000
– le BR-C3010
– le BR-C6000

La différence entre ces 3 modèles est la puissance de freinage et la capacité de dissipation thermique (capacité à descendre une longue côte sans surchauffer). Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques dés différents modèles :

Série C3000 C3010 C6000
Modèle Frein Avant BR-C3000-F Frein Arrière BR-C3000-R Frein Avant BR-C3010-F Frein Arrière BR-C3010-R Frein Avant BR-C6000-F Frein Arrière BR-C6000-R
Puissance de freinage * 1.2 1 1.2 1 1.5 1.2
Capacité de dissipation thermique * 1 1 1.2 1.2 1.4 1.4
Diamètre du disque de ventilation 122 122 140 140 150 150

* les performances sont définies en utilisant le frein BR-C3000-R comme valeur de référence de 1

Comme tous les systèmes de freinage, ces freins dissipent l’énergie sous forme de chaleur. Le C6000 est équipé d’un grand disque de dissipation thermique. Il permet de descendre de grands dénivelés avec un vélo chargé, alors que le C3000 doit être utilisé avec précaution s’il y a du dénivelé (risque de surchauffe). Ce dernier convient surtout pour l’utilisation sur du plat ou de courtes pentes. Le C3010 est intermédiaire, il offre la même puissance de freinage que le C3000 tout en ayant un grand disque de dissipation de chaleur pour l’utilisation en dénivelé.

Outre la dissipation de chaleur, le poids varie en fonction des modèles, mais aussi la friction à vide. C’est pourquoi le C6000 n’est pas conseillé sur les vélos sans assistance électrique : il génère une légère friction à vide qui peut être ressentie sur un vélo traditionnel, où l’on cherche le rendement maximum.

Frein à tambour Shimano Roller Brake C6000 arriere

Frein à tambour Shimano Roller Brake C6000 arriere

Les règles pour le bon fonctionnement d’un frein Roller Brake

Pour qu’un freinage Roller Brake donne entière satisfaction, il y a 3 règles à respecter :

Choix du modèle

La première, c’est d’utiliser le modèle adapté à son besoin. Celui qui utilise le C3000 pour faire d’importants dénivelés avec un vélo chargé, va vite faire surchauffer son frein. Lors d’une surchauffe la graisse brule (odeur caractéristique). Ensuite, les éléments de freinage se détériorent, et le frein perd son efficacité. Dans le meilleur des cas un graissage peut permettre de récupérer un freinage normal, dans le pire des cas le mécanisme est à remplacer.

Choix du levier

Autre règle à respecter : l’utilisation d’un levier de frein Shimano équipé d’un tirant bien spécifique au freinage Roller Brake. Avec l’utilisation d’autres leviers, soit il n’y a pas assez de course, le levier semble mou et ça ne freine pas, soit il y a trop de course et le levier est trop dur à actionner. Un freinage Roller Brake efficace passe par l’utilisation du levier Shimano adapté à la génération du frein utilisé.

Graissage

Enfin, le Roller Brake est un système mécanique, il doit donc toujours être graissé pour fonctionner correctement. Cela peut paraître contre-nature, mais je vous le confirme : graissez vos freins à tambour Roller Brake ! Lors du montage, puis tous les ans sur un vélo utilisé quotidiennement. Pour cela, il faut enlever le petit capuchon noir sur le flanc du frein. Ensuite, il faut injecter à l’intérieur 5 grammes de graisse spécifique Roller Brake (vendue par Shimano). Cela fonctionne aussi avec d’autre graisses, mais l’utilisation de cette graisse permet d’espacer les périodes de graissage, car elle fige et ne coule pas, même à haute température. Enfin, il faut impérativement remettre le capuchon après graissage pour éviter à l’eau de pluie de pénétrer à l’intérieur du frein.

Pour résumer, le Roller Brake est vraiment un frein taillé pour une utilisation quotidienne où l’on recherche plus la robustesse que la performance.

Les avantages du Roller Brake

  • Freinage très progressif, facile à doser.
  • Force de freinage homogène quelque soit le temps (sec ou humide).
  • Peu d’entretien (seulement 1 graissage par an, pas de pièces d’usure à remplacer).
  • Pas de frein qui couine sous la pluie.
  • Robuste, il est adapté à un vélo qui dort dehors.
  • Durée de vie importante : jusqu’à 10 ans d’utilisation quotidienne sans changement de pièce d’usure.

Les inconvénients du Roller Brake

  • Poids : plus lourd que les freins à disque ou V-brake.
  • Manque de mordant pour ceux qui aiment piler sans effort à chaque freinage.
  • Friction à vide, en fonction du modèle utilisé.

Maintenant vous savez tout sur le Roller Brake ! Vous comprenez pourquoi nous avons choisi ce système qui est très cohérent avec notre vélo : fiabilité, robustesse, entretien réduit !

Découvrez également nos fiches détaillées sur l’ergonomie et le confort, sur le baquet avant spécifique Oklö et sur la motorisation électrique Bafang BSS01.